Home » Non classé » Foire 2021 interdite …

Foire 2021 interdite …

Par arrêté Préfectoral du 9 septembre 2021, la préfète de la Drôme est conduite à se substituer à Madame la Maire de Romans pour interdire la Foire du Dauphiné 2021.

Cette décision s’appuie sur l’avis défavorable de la sous-commission de sécurité rendu le 24 août 2021, considérant la dangerosité du site, localisé dans un périmètre industriel à risques de nature à compromettre la sécurité des exposants du public.

COMMUNIQUE DE PRESSE : la Foire 2021 interdite par la préfecture

Par arrêté du 9 septembre 2021 Madame la Préfète de la Drôme a interdit la tenue de la Foire du Dauphiné programmée du 25 septembre au 3 octobre 2021 sur le site du parc des expositions à Romans-sur-Isère.

Cette décision « s’appuie sur un avis défavorable de la sous-commission de sécurité rendu le 24 août 2021, considérant la dangerosité du site, localisé dans un périmètre industriel à risque de nature à compromettre gravement la sécurité des exposants et du public ».

Plus précisément, Madame la Préfète retient du rapport de la sous-commission de sécurité que « le nombre de dégagements reste insuffisant dans le cas d’un événement majeur sur les sites EXSTO et COVESTRO qui impactera directement certaines des issues de secours, les aléas liés aux scénarios impliquant des matières chimiques à partir des sites FRAMATOME, EXSTO et COVESTRO impliquent une dispersion rapide d’un nuage toxique pouvant impliquer la foire avec une cinétique rapide et sans élément précurseur, l’exploitant n’est pas en mesure de démontrer que l’évacuation du site et l’éloignement du public par les voies publiques jusqu’à une zone où il ne serait plus exposé peut se faire dans un délai compatible avec sa sécurité, les structures installées ne permettant pas une mise à l’abri du public par l’adoption de mesures de confinement ».

Elle évoque « une décennie d’efforts des préfets successifs pour alerter les acteurs de la Foire du Dauphiné sur les périmètres de danger et l’incompatibilité entre le maintien de l’implantation de la foire sur ce site et la préservation des personnes contre un risque d’accident industriel majeur, et les inviter à programmer dans les meilleurs délais la délocalisation de cet événement qui constitue un marqueur patrimonial, sociétal et économique du territoire, le plein respect de la législation en matière de sécurité industrielle et de sécurité civile s’impose ».

Cette décision préfectorale est un drame pour l’économie locale ! Elle tire un trait sur 51 millions d’euros de chiffre d’affaires et de retombées économiques sur le territoire ainsi que sur 415 emplois créés ou maintenus grâce à l’événement.

Madame la Préfète ne fait finalement que mettre en musique la décision prise par son prédécesseur sans aucun égard pour les acteurs économiques concernés. En effet, rappelons que cette interdiction a été évoquée par voie de presse début juillet 2021 sans que les organisateurs de la Foire du Dauphiné n’aient été préalablement avisés. Ainsi, un tel délai pour trouver des solutions adaptées pour se réorganiser s’est avéré, dans notre monde événementiel et économique, beaucoup trop court.

Les organisateurs de la Foire du Dauphiné s’étonnent par ailleurs du motif invoqué par Madame la Préfète pour interdire l’organisation de cet événement. En effet, le danger invoqué aujourd’hui a toujours été connu notamment de tous ses prédécesseurs dont certains ont par ailleurs inauguré l’événement ! Il n’est pas davantage plus important aujourd’hui qu’il ne l’était les années précédentes. Chaque année, les organisateurs de la Foire du Dauphiné ont pris diverses mesures pour améliorer la sécurité du public.
Depuis de nombreuses années, l’Association organisatrice s’est aussi attelée, à la demande des administrations, à l’élaboration et à la proposition de projets et de solutions pour un futur site. Ces études avec des cabinets spécialisés experts ont représenté un budget non négligeable de 33 700 € pour l’Association.

Enfin, Valence Romans Agglo a voté, à la majorité, une enveloppe de 19 millions pour un nouveau parc des expositions pour la Foire du Dauphiné. Depuis, les services de l’agglo, de la ville de Romans et l’Association travaillent conjointement à l’élaboration de ce projet. De nombreuses réunions ont lieu, avec, entre autres, l’Institut d’Etudes et de Stratégies Marketing « Senseva » pour la définition de concepts d’activités qui pourraient compléter l’utilisation de ce parc des expositions.

Bien que consciente de l’impossibilité d’obtenir de la Justice une décision permettant à la Foire du Dauphiné de se tenir à compter du 25 septembre 2021, l’Association organisatrice envisage toutefois de la saisir de cette affaire dans les prochains jours. Il appartiendra ainsi à la Justice de vérifier la pertinence de la motivation de la préfecture de la Drôme et subséquemment, de tirer toutes les conséquences administratives et/ou judiciaires de la réalité du danger invoqué, s’il s’avère réel.