Home » Programme 2020 » Chimène Badi et Jérémy Frérot- Samedi 3 oct. 2020 – 20h30

Chimène Badi et Jérémy Frérot- Samedi 3 oct. 2020 – 20h30

SHOW CASES EXCEPTIONNELS de
Chimène Badi et Jérémy Frérot
samedi 3 oct – 20h30

Le deuxième samedi de la Foire met à l’honneur  deux jeunes talents de la Chanson Française  : Chimène Badi et Jérémy Frérot.

 

Chimène Badi est née le 30 octobre 1982 à Melun en région parisienne.  Après l’obtention d’un B.E.P en agroalimentaire, elle choisit de se lancer et s’inscrit au casting de la deuxième saison de Popstars sur M6. Malgré son élimination du programme, elle se distingue rapidement par sa voix puissante, et Valéry Zeitoun, alors directeur de maison de disques et membre de jury de l’émission la prend sous son aile.
En mars 2003, son premier album Entre Nous arrive dans les bacs et obtient un double disque de platine avec 800 000 exemplaires vendus.

Aujourd’hui c’est avec l’album CHIMÈNE que la jeune artiste revient . La chanson« Là-haut » est arrivé comme un cadeau. C’est l’été. Chimène est loin de la musique et près de la vie quand on l’appelle dans le Sud pour lui proposer de participer à « Destination Eurovision ». Elle a sa condition : trouver LA chanson qui va faire chavirer son cœur. De retour en studio, Chimène découvre des titres écrits par Corson. Chimène est transportée.  « Là-haut » dit tout ce qu’elle est, moderne et enflammée. Co-écrit avec Yseult et Yacine Azeggagh, composé par Boban Apostolov, « Là-haut » est pour Chimène, comme un appel à poursuivre le chemin vers le mieux, vers le bien. Retrouver l’envie d’un nouvel album, de remonter sur scène. « Qui peut nous dire qui nous sommes ? Rien ni personne ». Chimène en a fini d’écouter ceux qui veulent lui dicter qui elle doit être. Elle revient désormais avec un nouvel album intitulé « Chimène » tout simplement.

chimene album

Matriochka , son premier album confirme que Jérémy Frérot est l’un des artistes français les plus populaires de sa génération.
Tout a commencé par le duo formé avec Florian, Fréro Delavega. C’est en 2017, à Bordeaux, après plus de 2 millions d’albums vendus et 1 million de spectateurs à travers la France, qu’ils ont dit leur dernier mot. Ce soir-là, Jérémy avait chanté « Revoir » à Florian, lui qui lui avait appris à « s’émerveiller d’un rien pour ouvrir le cœur en grand. »

Aujourd’hui avec dans Matriochka, le musicien parle enfin de lui, fort d’un « besoin de se recentrer » après la folle aventure des Fréro Delavega. Il évoque aussi ceux qui l’entourent ou, tout simplement, l’Homme avec un grand H, comme dans « L’homme nouveau ». Avec ses volutes synthétiques et crescendos rythmiques, « Ouvre cette poupée » annonce tout ce que l’on va entendre dans Matriochka. C’est-à-dire de la chanson française, de l’électro-pop aux échos nordiques, des textes allant droit au cœur, une orchestration savamment épurée… bref, un album à la fois audacieux dans ses tonalités et accessible par ses mélodies.

J_FREROT_MATRIOCHKA_COVER_RVB_900_WEB